Interview des traceurs – Pascal Pannier

Nous vous proposons de découvrir le profil des différents traceurs de cette compétition au travers d’interviews. Après Thierry Bestel pour le Championnat de France de Relais Sprint, voici le traceur du Championnat de France des Clubs !

Pascal Pannier

Traceur de la course : Championnat de France des Clubs

Cycliste de formation (1984-1999), je découvre la course d’orientation lors de la pratique des raids multisports (1999-2005). En 2004 je décide de prendre ma première licence au MSO78, devenu l’ASMBCO, pour me perfectionner en orientation pour les raids. Je finis par me consacrer complètement à la CO, embarquant dans l’aventure toute la famille. En 2006 nous complétons les rangs du GO78, club performant, ambitieux et impliqué dans le développement de la CO, de ses adhérents et surtout de ses jeunes. Pour apporter mon aide dans les nombreuses organisations du club et pour développer mes compétences techniques, je décide de me former au traçage. J’ai à mon actif le traçage de départementales, régionales, un relais mixte mais aussi un championnat de ligue LD support de ma validation de TR. Par ailleurs depuis 2008 je suis responsable des traçages de la O’ Castor, épreuve historique du club résolument tournée vers les Loisirs. Lorsque le projet d’organiser le CFC sur nos terres est apparu c’est tout naturellement que je me suis proposé pour prendre en charge le traçage et ainsi valider ma formation de TN.

Le terrain du CFC est une réserve de chasse privée, encore sauvage car non exploitée par l’ONF, avec beaucoup de gibiers notamment de type cervidé. Ses caractéristiques sont sa grande diversité dans les essences et les paysages, très contrasté dans sa densité et la vitesse de progression, avec un relief modéré, de nombreuses zones humides et recelant parfois des trésors cachés. Bref c’est une belle forêt, idéale pour un relais favorisant une course au contacte, qui va permettre d’évaluer toute la palette des techniques de l’orientation. Les tracés que je vais vous proposer vont allier à la fois vitesse et puissance, orientation fine et simplification, lecture de la végétation, anticipation et maîtrise de la boussole tout ça avec un relief peu marqué. J’ai pris énormément de plaisir à tracer ce CFC et j’espère que vous en aurez encore plus à le parcourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *